Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cachotteries

Cachotteries

Vous rêviez de connaître une femme peu conventionnelle, juste un peu rebelle, une femme étrangement idéaliste et à jamais fidèle… Ne cherchez plus, vous l'avez trouvée. Elle s'appelle Hermione Montbaillard et elle s'adresse à vous sur ces pages. Par son monde à part fait de récits amusants, étonnants ou poétiques, laissez-vous surprendre !

En attendant le client

Hermione aime beaucoup Leboncoin. Plutôt que de jeter des meubles et de la déco dont elle n'a plus besoin, elle les vend sur ce site pour presque rien. Et je dois bien l'admettre, si elle n'a rien d'une parfaite ménagère, elle est plutôt douée en matière commerciale.

 

Demeurant dans une résidence sécurisée avec moult codes d'accès, elle fixe rendez-vous à ses acheteurs sur le parking du supermarché situé non loin de chez elle.

 

Et une fois là, ceux-ci n'ont plus qu'à l’appeler sur son téléphone fixe. On la sonne et elle, elle accourt. C'est vraiment du grand n'importe quoi !

Dernièrement, des clients ont suivi par erreur, durant près d'une demi-heure, une automobiliste qui venait de leur faire signe fort regrettablement. Et elle, durant tout ce temps, faisait le pied de grue sur l'aire de stationnement, en les guettant désespérément.

 

Si encore elle donnait son signalement ou portait une pancarte, mais même pas !

 

Aujourd'hui, tandis qu'elle cherche un dénommé Dupont, trois hommes attendent stoïquement dans leurs voitures des femmes déléguées aux courses. Et elle ne trouve rien de mieux à faire que d'aller de l'un à l'autre, en demandant :

- Ne seriez-vous pas Monsieur Dupont ?

Tout ceci ressemble bizarrement à du racolage sur la voie publique ! Aussi est-ce un réel soulagement quand le bon Dupont apparaît enfin. Elle est tellement contente qu'elle se retient de l'embrasser ! Et comme elle veut surtout ne pas perdre de vue le cher inconnu, elle monte rapidement dans son véhicule, en argumentant :

- Vous permettez que je m'installe auprès de vous pour ne pas avoir à vous expliquer la route qui se trouve à proximité ?

 

Malheureusement, une fois montée à bord, elle panique étrangement. « Cet homme-là est peut-être un sadique, et je n'ai pas de portable. S'il verrouille les portes, je suis mal, très mal ! »

 

Heureusement, elle a  la présence d'esprit de laisser la portière légèrement entrebâillée. Et par chance encore, le Dupont en question est un brave type avec lequel elle sympathise très vite.

Elle souffre parfois d'un sérieux manque de conscience, mon Hermione ! N'importe qui pourrait abuser de son très fâcheux excès de confiance. Pourtant, avec beaucoup de travail et un zeste de patience, je devrais parvenir à faire d'elle une femme moderne, un peu moins rêveuse, davantage en lien avec les réalités de ce monde. Enfin, je vous le dis, question apprentissage, il y a du boulot ! « La vie doit être une éducation incessante », disait si justement Gustave Flaubert.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article