Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cachotteries

Cachotteries

Vous rêviez de connaître une femme peu conventionnelle, juste un peu rebelle, une femme étrangement idéaliste et à jamais fidèle… Ne cherchez plus, vous l'avez trouvée. Elle s'appelle Hermione Montbaillard et elle s'adresse à vous sur ces pages. Par son monde à part fait de récits amusants, étonnants ou poétiques, laissez-vous surprendre !

L'amitié dérobée

Clairette rentre de l'école, le cœur gros.

- Que t'arrive-t-il ? interroge Hermione. Quelqu'un t'aurait-il embêtée ? Serait-ce ton amie Victoire ?

- Oh ! ne me parle plus jamais d'elle. Elle vient de se trouver une nouvelle meilleure copine, Géraldine, une fille que j'aimais aussi beaucoup. Elle ne jure plus que par elle. Toutes deux sont devenues pratiquement inséparables. Et du coup, moi, je n'existe plus ! C'est dingue cette manie qu'ont certaines nanas de tout nous piquer, même les êtres auxquels nous tenons. Est-ce que je m'intéresse à Claudette, l'autre copine de Victoire, moi ? Loin de moi cette idée ! Je suis dégoûtée, comme s'il n'y avait pas suffisamment de personnes à aimer sur cette terre. On est quand même trente-deux dans la classe et trois cent quarante dans toute l'école.

- Tu ne serais pas un tout petit peu jalouse ? demande Hermione.

- Que vas-tu imaginer ? En tout cas, qu'elles ne comptent pas sur moi, ces nénettes, pour ramasser les miettes de leur formidable et si soudaine amitié. Et surtout, je leur souhaite bien du plaisir  ensemble ! Victoire a toujours besoin de quelqu'un pour jouer et Géraldine rigole quand elle se brûle. « Dans la vie, il vaut mieux être seul que mal accompagné » répète souvent mémé.

 

- Ne t'inquiète pas. Comme disait aussi ce regretté Aristote : « N'est pas un ami, celui qui est l'ami de tous. » Laisse donc faire le temps. En sa compagnie, tout chagrin s'estompe. Et peut-être même qu'un jour Victoire s'intéressera-t-elle de nouveau à toi ?

 

- Victoire, elle peut aller se faire voir. La page de mon histoire avec elle est bel et bien tournée. On apprend à tout âge, Hermione, même à treize ans. Et le kidnapping d'amis, je sais aujourd'hui que je déteste ça. On ne joue pas avec les sentiments dans la vie. On ne blesse pas ceux que l'on prétend aimer. Penses-tu que cela plairait à Bélisaire si tu t'amusais à séduire Théodule, le mari de ta voisine ? Crois-moi, chez les plus grands, le kidnapping existe aussi, et c'est même très courant. Ce monde m'inquiète de plus en plus, Hermione. On ne peut plus se fier à personne. Heureusement, toi, tu es toujours là pour moi  !

- Rassure-toi, je ne compte pas jeter mon dévolu sur le voisin. Tu aurais certes pu trouver un autre exemple. Entre nous, il est plutôt moche, ce Théodule. Par contre, me lier d'amitié avec cette charmante Victoire ne me déplairait pas. Qu'en dis-tu ?

Et là, le regard de l'enfant se met bizarrement à briller de mille pétards. Il ne faut jamais trop squatter les chemins de tes peines, petite Clairette.


 

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article