Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cachotteries

Cachotteries

Vous rêviez de connaître une femme peu conventionnelle, juste un peu rebelle, une femme étrangement idéaliste et à jamais fidèle… Ne cherchez plus, vous l'avez trouvée. Elle s'appelle Hermione Montbaillard et elle s'adresse à vous sur ces pages. Par son monde à part fait de récits amusants, étonnants ou poétiques, laissez-vous surprendre !

Sésame, ouvre-toi !

Aujourd'hui, Hermione et Bélisaire se rendent en train à Lille. C'est jour d'affluence et les rames sont bondées.

Bélisaire, qui ne veut pas encombrer l'entrée du compartiment, parvient à se frayer un chemin dans la foule. Hermione a aussi réussi l'exploit de pénétrer dans le wagon. Elle est plaquée contre la porte et la capuche de son sweater s'y trouve coincée. Pourtant, elle fait signe à Bélisaire que tout va bien. Elle parviendra bien à se sortir seule de sa fâcheuse posture.

Malheureusement pour elle, à l'arrêt suivant, personne ne descend. « Tant pis, je vais prendre mon mal en patience jusqu'à Lille », songe-t-elle. Et quand  arrive enfin la gare terminus, ce sont les portes situées en face d'elle qui s'entrouvrent. Ils sont parfois très farceurs à la SNCF ! Ne voulant toujours pas éveiller l'attention de son chéri et des autres voyageurs, elle n'a d'autre solution que d'ouvrir le vêtement et de l'abandonner là. Quel dommage, une si belle veste qui, de surcroît, appartenait à Bélisaire ! Mais comme cet homme est surtout un éternel insouciant, il ne s'est rendu compte de rien, même pas que sa moitié grelottait de froid à ses côtés.

Souvent, dans la vie, quand on ne veut pas embêter son monde, c'est soi-même que l'on ennuie.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article