Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cachotteries

Cachotteries

Vous rêviez de connaître une femme peu conventionnelle, juste un peu rebelle, une femme étrangement idéaliste et à jamais fidèle… Ne cherchez plus, vous l'avez trouvée. Elle s'appelle Hermione Montbaillard et elle s'adresse à vous sur ces pages. Par son monde à part fait de récits amusants, étonnants ou poétiques, laissez-vous surprendre !

Hermione et le mulot

Félix, le vieux pote d'Hermione, cultive un jardin potager à Sint-Jans-Kappel. Ce matin, elle l'accompagne, car il lui a gentiment proposé de venir y cueillir quelques salades. Il ne se contente pas d'en raconter. Très heureuse de son invitation, Hermione a enfilé, pour l'occasion, une tenue de jardinière : un chapeau de paille et un pantalon vert pomme. Mais sa joie est plutôt de courte durée, car à peine a-t-elle soulevé la bâche protégeant les scaroles, qu'elle découvre un nid de campagnols. Ils sont une dizaine. L'un d'eux, plus enhardi que les autres, s'est introduit dans son jean. Elle le sent courir le long des jambes. Ni une, ni deux, Hermione baisse son froc, tout en recherchant des yeux le culotté mulot. Mais, comble de malheur, celui-ci semble avoir disparu. De loin, Félix, qui a assisté au manège, observe l'apprentie jardinière d'un air perplexe. 

- J'avais un mulot dans le falzar, lui crie celle-ci, tout en se recouvrant.

Mais à peine a-t-elle plaidé sa cause, qu'elle se remet à gesticuler en tous sens. Le satané mulot est toujours là. 

- Elle souffre de la danse de Saint-Guy, ma parole, songe Félix.

Mais la jardinière n'en est plus au stade de la réflexion. Telle une furie, elle court à présent vers l'appentis non loin. Et là, à l'abri des regards, elle jette enfin tous ses habits à la volée, sans exception.

Le mulot effronté est, à son tour, pris d'une peur panique. Ayant trouvé la sortie, le voilà qui s'enfuit. Il a pris ses pattes à son cou, espérant plus que tout rejoindre les autres.

C'est sûr, on se sent toujours mieux entre congénères. Et puis, tout le monde ne peut pas comprendre Hermione et sans doute pas un mulot. Avec elle, c'est comme pour Internet, il faut un code d'accès. En tout cas, Pagnol, le campagnol traumatisé, ne furètera plus jamais dans les scaroles. Il se l'est juré. Elle n'est pas folle, cette bestiole !

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article