Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cachotteries

Cachotteries

"Cachotteries" est le premier roman d'Anne Gerbedoen, une fiction qu'elle a souhaitée drôle et tendre, éloignée des noirs clichés qui souvent caractérisent la littérature policière.

Nuit d'angoisse aux Vieux-Monts : le "cha leureux" récit de votre été

Ce matin, Hermione est partie très tôt aux Vieux-Monts, chez ses amies Prudence et Elianthe qui avaient besoin d'elle. Les deux sœurs, qui habitent au troisième étage d'un immeuble sans ascenseur, craignaient pour la vie de leur petit chat.

La veille au soir, Prudence avait bien imprudemment laissé la fenêtre de la chambre ouverte. Le minou prénommé « Kit-cat » en avait profité pour se faufiler sur l'appui de fenêtre de l'appartement voisin. Or, une fois parvenu là, la peur du vide s'était emparée de lui. Véritablement mort de trouille, il ne cessait de miauler. Ce n'était visiblement pas un « cats  cadeur ». Durant de longues heures, Prudence et Elianthe avaient essayé de le faire revenir, mais en vain. Toutes les denrées de leur réfrigérateur y étaient passées. De guerre lasse, elles étaient allées frapper à la porte du voisin pour tenter de le récupérer. Mais hélas ! celui-ci brillait par son absence. (Il y a des gens comme ça qui ne sont jamais là lorsqu'on a besoin d'eux. Vous ne trouvez pas ? ) Au petit matin, n'y tenant plus, elles avaient contacté Hermione. Leur amie trouverait bien une solution.

- Votre « Kit-cat » ne bouge vraiment pas d'un poil, il semble complètement tétanisé, leur avait déclaré celle-ci. Il faut appeler les pompiers, je ne vois pas d'autre alternative et leur préciser surtout de venir avec la grande échelle. Tu t'en charges, Prudence ? Explique leur bien qu'il y va de la vie d'un chat.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Moins de dix minutes plus tard, toutes trois ont eu le plaisir de voir arriver deux camions de pompiers avec, à leur bord, une quinzaine de sapeurs et autant de sauveurs.

- On va profiter de votre appel pour faire un exercice, leur avait dit l'un d'eux tout souriant. Ne vous inquiétez plus pour votre petit chat, on va s'en occuper.

Mais c'était sans compter sur un « Kit-cat » très indépendant. Car à l'approche de la grande échelle, celui-ci s'était empressé de regagner son logis et de sauter dans les bras d'une Prudence stupéfaite.

- On aura l'air malin maintenant auprès des pompiers, se lamentait-elle.

Pourtant, vous pouvez me croire, jamais le retour d'un minou au bercail ne fut autant célébré. Les bulles s'entrechoquaient joyeusement dans les verres des soldats du feu. Et avec quinze hommes entassés dans un bien modeste appartement, l'ambiance était plutôt chaude, à peine enflammée. Apparemment, ceux-ci n'étaient pas dépourvus d'humour, car ils riaient beaucoup de leur mésaventure. Ainsi, après une nuit d'angoisse, le temps était enfin à la fête autour d'un fils prodigue malicieux, un tantinet « cha meau » et néanmoins « cha mant ».

A très bientôt, Casse-grain revient...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article