Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cachotteries

Cachotteries

"Cachotteries" est le premier roman d'Anne Gerbedoen, une fiction qu'elle a souhaitée drôle et tendre, éloignée des noirs clichés qui souvent caractérisent la littérature policière.

Vive la retraite !

 

Certains, en matière de retraite, jouent les papys et font de la résistance. D'autres en rêvent toute leur vie. Et quand enfin arrive le graal, les vraies galères souvent commencent. Car la retraite ce n'est pas que farniente, apéros et ciné… C'est aussi le temps où apparaissent les emmerdes, les petits ennuis de santé lorsqu'ils ne sont pas gros, les fins d'amour parfois... 

Ayant ainsi entendu moult choses à ce sujet, Hermione a imaginé une vision plutôt cauchemardesque de ces vacances éternelles. Il n'y a qu'elle pour penser à des trucs pareils ! Elle a perdu quelques dents, fait de plus en plus souvent la sourde oreille à Bélisaire, éprouve quelques difficultés à lever le coude, en a régulièrement plein le dos. Et comme si tout cela ne suffisait pas, son trousseau de clés joue en permanence l'arlésienne. Du coup, elle s'inquiète, se pose un tas de questions :

Devra-t-elle porter une balise pour la localiser ? Sera-t-elle habitée par des prothèses en tous genres ? Son agenda fera-t-il la part belle aux rendez-vous médicaux ? Quant à ses jambes, seront-elles confinées dans d'horribles artifices, vilainement appelés collants de contention ? 

- Bref, à la retraite, a-t-elle conclu, il doit être dur, très dur, de perdre son temps à prendre soin de soi.

- Stop ! arrête tout, Hermione, ne pense plus à demain, cesse de plomber le moral de nos chers lecteurs. Même si les heures à soixante ans sont plus lourdes à porter qu'à vingt, l'âge en hiver présente aussi quelques avantages. Tiens, par exemple, quand tu seras un peu vieille, un gentil inconnu te proposera son bras pour traverser la rue. Ton médecin deviendra inévitablement ton plus fidèle ami et plus jamais tu ne feras la queue aux caisses des supermarchés. Enfin, je crois ! Tu seras toujours servie telle une princesse. La belle vie, quoi ! celle que tu aimes.

- Oui et bien moi, je préférerais voir un bel inconnu m'offrir encore des fleurs... 

Résolument, le temps de la retraite, ce n'est vraiment pas pour Hermione. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article